Littérature, essais critiques sur un thème




L'Écrivain et le dictateur

Librairie numérique

Luc RASSON

L'Écrivain et le dictateur

Écrire l'expérience totalitaire

Entre littérature et dictature, aucun compromis ne paraît possible. Des préjugés fascistes sur l’art dégénéré aux implacables exclusions staliniennes, le pouvoir totalitaire a toujours été soucieux de contenir, d’endiguer, de réprimer la vie littéraire considérée comme dangereuse, voire comme subversive. La cause semble entendue : l’écrivain est l’ennemi naturel du dictateur.

Pourtant à y regarder de plus près — que ce soit dans l’enfer du camp nazi ou dans la désespérance du goulag soviétique — s’impose une constatation dérangeante : l’oppression constitue bien souvent l’aiguillon même qui pousse à écrire. Non que poètes et romanciers cautionnent la terreur, loin de là, mais leur parole surgit en relation aux diktats, aux mots d’ordre, aux comportements convenus, imposés, pour affirmer leur liberté et assurer la survie des êtres menacés.

S’appuyant sur des auteurs aussi variés que Koestler, Semprun, Zweig, Levi, Kadaré, Mimouni, et nombre d’autres de diverses nationalités, Luc Rasson montre que, par leurs témoignages comme par leurs fictions, les écrivains du XXe siècle, confrontés au mal et à la violence inouïe de l’Histoire, ont su faire entendre leurs voix: celle de l’homme cherchant à comprendre le monstre chez l’autre, mais aussi au plus profond de lui-même…

Luc Rasson est professeur de littérature française à l’Université d’Anvers en Belgique. Il a déjà publié plusieurs ouvrages dont Littérature et Fascisme : les romans de Brasillach (1991) et Ecrire contre la guerre : littérature et pacifismes 1916-1938 (1997).

Feuilletez un extrait au format




Prix 22,50€
pages
2008
ISBN 978-2-84952-059-8



Sur le même thème : Littérature, essais critiques sur un thème

Dernières parutions