Sciences politiques




Le Complexe de Dieu

Jean-Luc BERLET

Le Complexe de Dieu

La Révolte métaphysique en Occident

« Etre homme, c'est tendre à être Dieu », écrit Sartre. Depuis l'humanisme séculier du XVIe siècle, la pensée athée n'a cessé de tendre vers cette idée que l'homme doit rejeter son statut de créature pour procéder à son autodivinisation. Obsédé par le désir de renverser le Dieu tyrannique de sa tradition monothéiste, l'homme moderne ne célèbre sa Mort que pour mieux s'élever sur Son trône vacant.

Cette pulsion qui obsède et tourmente l'Occident constitue le « complexe de Dieu ». Dionysos, Prométhée et Lucifer sont ses trois emblèmes : Dionysos, figure de référence de Nietzsche, incarne le désir de puissance créatrice illimitée ; Prométhée, héros de Marx, incarne le défi lancé au Créateur au nom de la justice ; Lucifer, auquel font allusion certains poètes romantiques, incarne la pure violence destructrice.

Aujourd'hui, l'aspiration de l'homme à la maîtrise totale du monde et à l'absolutisation de ses désirs s'incarne principalement dans la saturation technologique et dans l'omnipotence de l'Argent. Mais paradoxalement, c'est aussi là que, tel le monstre de Frankenstein, le rêve de divinisation de l'homme lui échappe en lui confisquant sa liberté et sa créativité.

Jean-Luc Berlet est docteur en philosophie et anime, à Paris, un café philosophique.

Feuilletez un extrait au format




Prix 21€
320 pages
1999
ISBN 978-2-911416-26-2



Sur le même thème : Sciences politiques

Dernières parutions