Histoire moderne XVIIe - XVIIIe




Le Peuple au siècle des Lumières

Librairie numérique

Benoît GARNOT

Le Peuple au siècle des Lumières

Échec d'un dressage culturel

Dominer et dresser : tel est, au XVIIIe siècle, le projet politique, social et religieux des élites face au peuple. Conjuguant leurs efforts, l'Église et l'État vont tout faire pour modifier en profondeur les mentalités populaires, entreprenant ainsi une immense œuvre de remodelage des esprits et des corps.

Après avoir mis en scène la vie quotidienne des rues et des champs — travail et repos, comportements et croyances —, Benoît Garnot souligne la vision dépréciatrice que les élites ont du peuple, décrit et juge les méthodes employées pour extirper le « scandale » et l'« erreur » d'une population rétive.

Cependant, nous dit l'auteur, en dépit des contraintes subies, le peuple ne renoncera pas à ses manières d'être et de penser : celles-ci seront parfois modifiées par l'offensive des élites mais, pour l'essentiel, par l'atelier ou la ferme, le cabaret et la famille, la culture populaire conservera sa vivacité et parviendra à résister au siècle des Lumières.

Agrégé d’histoire et docteur ès lettres, Benoît Garnot a été professeur d’histoire moderne à l’université de Bourgogne. Auteur de nombreux ouvrages, il a consacré ses travaux à l’histoire de la justice et de la criminalité sous l’Ancien Régime.

Feuilletez un extrait au format







Sur le même thème : Histoire moderne XVIIe - XVIIIe

Dernières parutions