Beaux-Arts




Jean-Pierre Landau ou l'écoute à l'œuvre

LANDAU Jean-Pierre

Jean-Pierre Landau ou l'écoute à l'œuvre

Jean-Pierre Landau naît en 1944, pendant l’Occupation, à Lachau (Drôme) où sa famille s’est réfugiée. Fils du peintre Sigmund Landau de l’École de Paris, il est imprégné très tôt du travail de son père. Dès son enfance, il écoute les histoires de peintres, leurs recherches, leurs doutes (Kisling, Barta, Zgoba, Menjinski, Allix, Kremegne, Vachon, Achiam…). La disparition de son père, en 1962, le laisse dans le désarroi et il se rapproche alors de l’art grâce à la sculpture.
Après des études de médecine et de psychiatrie, il devient psychanalyste, fréquente ensuite l’atelier de sculpture de Karlinski, élève de Zadkine, puis celui de Mahu (taille directe de la pierre). En 1990, il retourne à sa passion, le langage pictural. L’écoute et le regard se traduisent dans sa palette avec la violence des « mots-couleur », le silence des taches, la musique de la richesse des pigments. Il utilise d’abord le pastel avant de redécouvrir la peinture à l’huile de son enfance. Son expression picturale est caractérisée par la mouvance des champs colorés en traces et en empreintes, et par un retour vers un langage premier. Ses thèmes récurrents, portraits ou figures, évoquent notamment l’histoire juive et la Shoah.

Le catalogue d’art, avec près de cinquante reproductions en couleurs, est commenté par Anna Caterina Bellati, Patrizia Crippa et Jeanette Zwingenberger.

Édition trilingue : français, anglais, italien.

SITE DE L'AUTEUR

Feuilletez un extrait au format




Prix 20€
98 pages
2014
ISBN 978-2-84952-713-9



Sur le même thème : Beaux-Arts

Dernières parutions