AccueilL A paraître Catalogue Diffusion Listes des libraires Droits étrangers Manuscrits Newsletter La maison d'édition facebookfacebook

En arpentant les chemins du savoir
7, rue Suger - 75006 PARIS - Tél .: 01 46 33 15 33
info@editions-imago.fr

 

Une Révolte antifiscale au XVII<sup>e</sup> siècle

 

José CUBERO

Une Révolte antifiscale au XVIIe siècle

Audijos soulève la Gascogne

En avril 1664, éclate en Gascogne l'une des plus grandes insurrections antifiscales de l'histoire de France. Au nom du roi, financiers et nouveaux fermiers prétendent établir la gabelle, impôt sur le sel abhorré, et dont jusque-là cette province est exemptée. Le pays s'embrase alors sous la menée d'un petit noble pugnace, Bernard Audijos.

Certes, la révolte n'est pas dirigée contre Louis XVI — ce qui serait crime de lèse-majesté — mais contre ces « gabeleurs » considérés comme iniques et rapaces. L'affrontement, fait d'embuscades meurtrières pour les dragons du roi, durera plus de dix ans.

Ce soulèvement exemplaire reflète bien l'histoire d'un profond malentendu, l'histoire de deux cultures qui se côtoient en s'ignorant : celle des hommes du roi, agents de la volonté centralisatrice de la haute administration monarchique, et celle des populations attachées à leurs traditions et refusant le joug fiscal.

José Cubero est agrégé d’histoire et professeur à Tarbes.

 

Feuilletez un extrait au format e_siecle.pdf target="_blank" class="bio">

 

Prix 24 €
216 pages
2001
ISBN 978-2-911416-49-1

Acheter ce livre

EN LIBRAIRIE

EN LIGNE

EN LIBRAIRIE NUMERIQUE Librairie numérique

Histoire du vagabondage
La Femme et le soldat
Nationalistes et Etrangers
Une Révolte antifiscale au XVIIe siècle


En arpentant les chemins du savoir
  La mort, l'au-delà et les autres mondes

Claude LECOUTEUX

La mort, l'au-delà et les autres mondes

  Clairvaux en guerre

FEY Dominique & HERBELOT Lydie

Clairvaux en guerre

  Le Village des Justes

Emmanuel DEUN

Le Village des Justes

  Le Crime de Samuel Schwartzbard

Rémy BIJAOUI

Le Crime de Samuel Schwartzbard

  Correspondance

C. G. JUNG & Erich NEUMANN

Correspondance

  L'Analyse des visions

C. G. JUNG

L'Analyse des visions

On en parle
FRANCE-CULTURE, LA FABRIQUE DE L'HISTOIRE (1er mai 2019) : Emmanuel Laurentin invite Benoît Garnot pour son ouvrage, Une affaire de possession au XVIIe siècle, Les religieuses d'Auxonne (1658-1663).

À LA LIBRAIRIE GUERLIN (70 Place Drouet d'Erlon, 51100, Reims) le 27 avril de 14h à 17h : Rencontre avec Karin Ueltschi à l'occasion de la parution de son ouvrage, Mythologie des boiteux et du pied fabuleux, Œdipe, Jacob, Mélusine et Cie.

À LA LIBRAIRIE LA TERRASSE DE GUTENBERG (9 rue Emilio Castelar 75012 Paris) le 25 mai à 16 h 30 : Rencontre avec Tamara Landau à l'occasion de la parution de son ouvrage, Accoucher et faire naître, Dialogues et séparations durant la grossesse. Rencontre animée par Claude Guy, psychanalyste.

LE PARISIEN (18 avril 2019) : à lire interview de Jean-Pascal Assailly à propos de son ouvrage, Homo automobilis ou l'humanité routière.

FRANCE 5, LA MAISON DES MATERNELLES (8 mai 2019, de 9H 20 à 10H 10) : Edith Vallée est invitée pour son ouvrage Pas d'enfant, dit-elle, les refus de la maternité.

FÉMITUDE (mars-mai 2019) : à lire interview de Marie-José Grihom (coauteur avec Frédéric Chauvaud) de Les Corps défaillants, Du corps malade, usé, déformé au corps honteux.

LIBÉRATION (23 avril 2019) : à lire, à propos de l'incendie de Notre-Dame de Paris, interview par Damien Dole d'Eric Fournier pour son ouvrage, Paris en ruines, du Paris haussmannien au Paris communard.

LE DROIT DE VIVRE (journal de la LICRA), mars 2019 : à lire article de Jean-Pierre Allali sur l'ouvrage de Rémy Bijaoui, Le Crime de Samuel Schwartzbard, l'Affaire des pogromes.

Libraires, bibliothécaires, particuliers : en cas de difficultés pour vous procurer un de nos ouvrages,
ou de doute sur la disponibilité d'un titre, n'hésitez pas à nous téléphoner : 01 46 33 15 33 ou à nous contacter par email
info@editions-imago.fr
vous pouvez les commander directement en imprimant le bon de commande et en nous adressant le chèque correspondant.