AccueilL A paraître Catalogue Diffusion Listes des libraires Droits étrangers Manuscrits Newsletter La maison d'édition facebookfacebook

En arpentant les chemins du savoir
7, rue Suger - 75006 PARIS - Tél .: 01 46 33 15 33
info@editions-imago.fr

 

Un médecin au XVII<sup>e</sup> siècle

 

POUR ACHETER CE LIVRE

EN LIBRAIRIE

EN LIGNE

Françoise LOUX

Un médecin au XVIIe siècle

Pierre-Martin de La Martinière

Dès dix ans apprenti chirurgien sur les champs de bataille, prisonnier des corsaires, vendu comme esclave en barbarie, explorateur du Grand nord, alchimiste déçu, médecin du roi enfin, La Martinière manifesta sa vie durant un grand sens de l’aventure et, disciple de Paracelse, un constant désir d’apprendre par l’observation directe de la nature.
Comment cet esprit libre n’aurait-il pas poursuivi de sa verve critique la médecine dogmatique de la faculté de Paris, qui se contentait de ressasser le discours des anciens ? ardent polémiste, il s’insurgera contre les expériences de transfusion du sang de veau à l’homme, qui suscitèrent un vaste débat médico-mondain, tout comme il s’opposera au douloureux traitement au mercure des maladies vénériennes. Mais ne dédaignant pas la médecine populaire, La Martinière — à vrai dire quelque peu guérisseur — se présente d’abord comme un empiriste soucieux d’efficacité.
Certes, La Martinière ne fut pas un grand découvreur scientifique, et reste, à bien des égards, solidaire des croyances médicales de son temps. Mais à travers ses récits nombreux et truffés d’anecdotes piquantes, on voit vivre tout un monde intermédiaire, mi-courtisan,mi-escroc, d’aventuriers et de charlatans, et on parvient ainsi à pénétrer une certaine réalité sociale du xviie siècle.

Fançoise Loux, anthropologue et directeur de recherches au C.N.R.S. (Centre d’Ethnologie française), a publié de nombreux ouvrages sur le corps et la santé dans la société traditionnelle française.

SITE DE L'AUTEUR

 

Feuilletez un extrait au format e_siecle.pdf target="_blank" class="bio">

 

Prix 25 €
260 pages

ISBN 978-2-902702-42-8

Acheter ce livre

EN LIBRAIRIE

EN LIGNE


En arpentant les chemins du savoir
  La mort, l'au-delà et les autres mondes

Claude LECOUTEUX

La mort, l'au-delà et les autres mondes

  Mythologie des boiteux et du pied fabuleux

Karin UELTSCHI

Mythologie des boiteux et du pied fabuleux

  Clairvaux en guerre

FEY Dominique & HERBELOT Lydie

Clairvaux en guerre

  Le Village des Justes

Emmanuel DEUN

Le Village des Justes

  Le Crime de Samuel Schwartzbard

Rémy BIJAOUI

Le Crime de Samuel Schwartzbard

  Correspondance

JUNG C. G. & NEUMANN Erich

Correspondance

On en parle
LE MONDE DES LIVRES (2 mai 2019), à lire article d'Antoine Flandrin sur l'ouvrage CLAIRVAUX EN GUERRE, CHRONIQUE D'UNE PRISON (1937-1953). de Dominique FEY ET Lydie HERBELOT.

RCJ (3 juillet 2019) : L'invité de 12-13 h, Entretien avec RÉMY BIJAOUI pour son ouvrage Le Crime de Samuel Schwartzbard, L'Affaire des pogromes.

FRANCE-CULTURE, LA FABRIQUE DE L'HISTOIRE (1er mai 2019) : Emmanuel Laurentin invite BENOÎT GARNOT pour son ouvrage, Une affaire de possession au XVIIe siècle, Les religieuses d'Auxonne (1658-1663).

LE FIGARO (13 mai 2019) : À lire interview par Pascale Senk de TAMARA LANDAU pour son ouvrage, Accoucher et faire naître, Dialogues et séparations durant la grossesse.

TALMUDIQUES (11 août 2019) : Marc-Alain Ouaknin invite EMMANUEL DEUN pour son ouvrage, Le Village des Justes, Le Chambon-s-Lignon, de 1939 à nos jours. (Rediffusion).

L'OURS (mai 2019) : à lire article de Jean-Louis Panné sur l'ouvrage de RÉMY BIJAOUI, Le Crime de Samuel Schwartzbard, L'Affaire des pogromes.

EUROPE 1 (4 juillet 2019) à 14 h 50 : « Christophe Hondelatte raconte » : à propos de l'ouvrage d'ISABELLE BEDOUET, Le Crime des sœurs Papin, les dessous de l'affaire.

Libraires, bibliothécaires, particuliers : en cas de difficultés pour vous procurer un de nos ouvrages,
ou de doute sur la disponibilité d'un titre, n'hésitez pas à nous téléphoner : 01 46 33 15 33 ou à nous contacter par email
info@editions-imago.fr
vous pouvez les commander directement en imprimant le bon de commande et en nous adressant le chèque correspondant.