AccueilL A paraître Catalogue Diffusion Listes des libraires Droits étrangers Manuscrits Newsletter La maison d'édition facebookfacebook

En arpentant les chemins du savoir
7, rue Suger - 75006 PARIS - Tél .: 01 46 33 15 33
info@editions-imago.fr

 

Cliquez ici pour découvrir tous les titres de la catégorie













































Du déni au crime

 

Odile VERSCHOOT

Du déni au crime

Des origines psychologiques de la violence

Préface de Daniel Zagury

« C’est moi et c’est pas moi », telle est la double affirmation maintes fois exprimée par certains criminels lors d’entretiens thérapeutiques menés par Odile Verschoot en milieu carcéral, et qui relève du mécanisme de déni.
Un pédophile, un meurtrier, un violeur… reviennent librement sur leur vie, les motifs de leur incarcération, leur procès et leur condamnation, et, par la délicate instauration de la confiance établie grâce au dialogue, tentent d’en dégager le sens. Au cours d’un lent cheminement s’accomplit alors tout un travail pour se reconnaître, reconnaître l’autre en victime et accepter la peine. Défense inconsciente, produit d’une histoire psychique, le déni — qui n’est ni mauvaise foi, ni refoulement, ni esquive pour échapper aux accusations judiciaires — protège, de fait, l’inculpé d’une réalité perçue comme dangereuse et destructrice.
Observation clinique, mais aussi réflexion sur notre rapport à la violence, cet ouvrage nous permet de mieux comprendre la pratique complexe du psychologue en prison et favorise un regard plus humain sur nombre de personnes incarcérées.

Illustration de couverture : Regard sur le temps présent, Saülo Mercader (huile sur toile, 1976)

Odile Verschoot est psychologue clinicienne en milieu pénitentiaire et actuellement présidente de l'ARTASS (Association pour la Recherche et le Traitement des Auteurs d'Agressions Sexuelle).

 

Feuilletez un extrait au format

 

Prix 20 €
164 pages
2015
ISBN 978-2-84952-854-9

Acheter ce livre

EN LIBRAIRIE

EN LIGNE

EN LIBRAIRIE NUMERIQUE Librairie numérique

Ils ont tué leurs enfants
Du déni au crime


En arpentant les chemins du savoir
  La mort, l'au-delà et les autres mondes

Claude LECOUTEUX

La mort, l'au-delà et les autres mondes

  Mythologie des boiteux et du pied fabuleux

Karin UELTSCHI

Mythologie des boiteux et du pied fabuleux

  Clairvaux en guerre

FEY Dominique & HERBELOT Lydie

Clairvaux en guerre

  Le Village des Justes

Emmanuel DEUN

Le Village des Justes

  Le Crime de Samuel Schwartzbard

Rémy BIJAOUI

Le Crime de Samuel Schwartzbard

  Correspondance

JUNG C. G. & NEUMANN Erich

Correspondance

On en parle
LE MONDE DES LIVRES (2 mai 2019), à lire article d'Antoine Flandrin sur l'ouvrage CLAIRVAUX EN GUERRE, CHRONIQUE D'UNE PRISON (1937-1953). de Dominique FEY ET Lydie HERBELOT.

RCJ (3 juillet 2019) : L'invité de 12-13 h, Entretien avec RÉMY BIJAOUI pour son ouvrage Le Crime de Samuel Schwartzbard, L'Affaire des pogromes.

FRANCE-CULTURE, LA FABRIQUE DE L'HISTOIRE (1er mai 2019) : Emmanuel Laurentin invite BENOÎT GARNOT pour son ouvrage, Une affaire de possession au XVIIe siècle, Les religieuses d'Auxonne (1658-1663).

LE FIGARO (13 mai 2019) : À lire interview par Pascale Senk de TAMARA LANDAU pour son ouvrage, Accoucher et faire naître, Dialogues et séparations durant la grossesse.

TALMUDIQUES (11 août 2019) : Marc-Alain Ouaknin invite EMMANUEL DEUN pour son ouvrage, Le Village des Justes, Le Chambon-s-Lignon, de 1939 à nos jours. (Rediffusion).

L'OURS (mai 2019) : à lire article de Jean-Louis Panné sur l'ouvrage de RÉMY BIJAOUI, Le Crime de Samuel Schwartzbard, L'Affaire des pogromes.

EUROPE 1 (4 juillet 2019) à 14 h 50 : « Christophe Hondelatte raconte » : à propos de l'ouvrage d'ISABELLE BEDOUET, Le Crime des sœurs Papin, les dessous de l'affaire.

Libraires, bibliothécaires, particuliers : en cas de difficultés pour vous procurer un de nos ouvrages,
ou de doute sur la disponibilité d'un titre, n'hésitez pas à nous téléphoner : 01 46 33 15 33 ou à nous contacter par email
info@editions-imago.fr
vous pouvez les commander directement en imprimant le bon de commande et en nous adressant le chèque correspondant.