AccueilL A paraître Catalogue Diffusion Listes des libraires Droits étrangers Manuscrits Newsletter La maison d'édition facebookfacebook

En arpentant les chemins du savoir
7, rue Suger - 75006 PARIS - Tél .: 01 46 33 15 33
info@editions-imago.fr

 

Cliquez ici pour découvrir tous les titres de la catégorie
Aucun enregistrement

Manières de vivre, Manières de boire

 

Jean-Pierre CASTELAIN

Manières de vivre, Manières de boire

Alcool et sociabilité sur le port

Préface de Carmen Bernand

Constatant la difficulté de la médecine à guérir l'alcoolisme, et convaincu de la nécessité d'édifier une véritable anthropologie du boire, Jean-Pierre Castelain a pénétré le milieu des dockers du Havre. Repoussés à l'extrémité du port, longtemps considérés comme des parias, des ivrognes — dans une ville qui, jusque très récemment, était la première du monde pour la mortalité alcoolique — les dockers n'ont cessé de revendiquer leurs manières de boire excessives, indissociables de leurs manières de vivre.

L'auteur retrace l'histoire des premiers ouvriers du port et suit les dockers, du « Village », ensemble de baraques construites de leurs mains, jusqu'aux HLM de la ville. Il relate ainsi « l'Affaire Dreyfus des ouvriers » avec l'injuste condamnation à mort de Jules Durand, anarchiste abstinent, porte-parole des dockers lors des grèves de 1910. Il rencontre enfin Lucien, forte figure de philosophe docker, ancien alcoolique qui, sans jamais renier les siens, chercha obstinément à les arracher à la déchéance engendrée par l'alcool.

Certes, au cours de cette longue et difficile enquête, les dockers apparaissent marqués par le dénuement et la violence, et surtout par le rejet. Pourtant la consommation ritualisée d'alcool, en dépit de ses effets dévastateurs sur l'organisme, joua , et continue de jouer, chez ces exclus un rôle social positif, véritable partage de l'amitié, du métier et des valeurs communes. Car boire, nous dit Jean-Pierre Castelain, c'est aussi poursuivre le rêve d'une société plus fraternelle à travers l'ivresse, et parfois jusque dans la mort.

Jean-Pierre Castelain est anthropologue et membre associé du Centre d'Ethnologie française.

 

Feuilletez un extrait au format

 

Prix 20,50 €
180 pages
1989
ISBN 978-2-902702-52-7

Acheter ce livre

EN LIBRAIRIE

EN LIGNE

EN LIBRAIRIE NUMERIQUE Librairie numérique


En arpentant les chemins du savoir
  Correspondance

C. G. JUNG & Erich NEUMANN

Correspondance

  Histoires et usages des plantes psychotropes

Sébastien BAUD

Histoires et usages des plantes psychotropes

  Les Corps défaillants

CHAUVAUD Frédéric & GRIHOM Marie-José

Les Corps défaillants

  Une affaire de possession au XVII<sup>e</sup> siècle

Benoît GARNOT

Une affaire de possession au XVIIe siècle

  Réveillé au milieu de la nuit

DASAN

Réveillé au milieu de la nuit

  L'Analyse des visions

C. G. JUNG

L'Analyse des visions

On en parle
LE MONDE (Monde des livres, 7 décembre 2018) : À lire article de Florent Georgesco sur l'ouvrage d'Emmanuel Deun, Le Village des Justes, Le Chambon-s-Lignon, de 1939 à nos jours.

FRANCE-CULTURE (11 novembre 2018,9h10- 9h45) : Émission « Talmudiques », Marc-Alain Ouaknin invite Emmanuel Deun pour son ouvrage, Le Village des Justes, Le Chambon-s-Lignon, de 1939 à nos jours.

FRANCE-CULTURE (15 décembre et 16 décembre 2018), Émission « Une Histoire particulière », Nedjma Bouakra invite Isabelle Bedouet pour son ouvrage Le Crime des sœurs Papin.

FRÉQUENCE PROTESTANTE (24 novembre 2018 à 18 h 30) : Claudine Castelnau invite Emmanuel Deun pour son ouvrage, Le Village des Justes, Le Chambon-s-Lignon, de 1939 à nos jours.

RCJ (16 décembre 2018, journal 12h-13h) : Paule-Henriette Lévy invite Rémy Bijaoui pour son ouvrage, Le Crime de Samuel Schwartzbard, l'Affaire des pogromes.

Libraires, bibliothécaires, particuliers : en cas de difficultés pour vous procurer un de nos ouvrages,
ou de doute sur la disponibilité d'un titre, n'hésitez pas à nous téléphoner : 01 46 33 15 33 ou à nous contacter par email
info@editions-imago.fr
vous pouvez les commander directement en imprimant le bon de commande et en nous adressant le chèque correspondant.