AccueilL A paraître Catalogue Diffusion Listes des libraires Droits étrangers Manuscrits Newsletter La maison d'édition facebookfacebook

En arpentant les chemins du savoir
7, rue Suger - 75006 PARIS - Tél .: 01 46 33 15 33
info@editions-imago.fr

 

Cliquez ici pour découvrir tous les titres de la catégorie
Aucun enregistrement

Manières de vivre, Manières de boire

 

Jean-Pierre CASTELAIN

Manières de vivre, Manières de boire

Alcool et sociabilité sur le port

Préface de Carmen Bernand

Constatant la difficulté de la médecine à guérir l'alcoolisme, et convaincu de la nécessité d'édifier une véritable anthropologie du boire, Jean-Pierre Castelain a pénétré le milieu des dockers du Havre. Repoussés à l'extrémité du port, longtemps considérés comme des parias, des ivrognes — dans une ville qui, jusque très récemment, était la première du monde pour la mortalité alcoolique — les dockers n'ont cessé de revendiquer leurs manières de boire excessives, indissociables de leurs manières de vivre.

L'auteur retrace l'histoire des premiers ouvriers du port et suit les dockers, du « Village », ensemble de baraques construites de leurs mains, jusqu'aux HLM de la ville. Il relate ainsi « l'Affaire Dreyfus des ouvriers » avec l'injuste condamnation à mort de Jules Durand, anarchiste abstinent, porte-parole des dockers lors des grèves de 1910. Il rencontre enfin Lucien, forte figure de philosophe docker, ancien alcoolique qui, sans jamais renier les siens, chercha obstinément à les arracher à la déchéance engendrée par l'alcool.

Certes, au cours de cette longue et difficile enquête, les dockers apparaissent marqués par le dénuement et la violence, et surtout par le rejet. Pourtant la consommation ritualisée d'alcool, en dépit de ses effets dévastateurs sur l'organisme, joua , et continue de jouer, chez ces exclus un rôle social positif, véritable partage de l'amitié, du métier et des valeurs communes. Car boire, nous dit Jean-Pierre Castelain, c'est aussi poursuivre le rêve d'une société plus fraternelle à travers l'ivresse, et parfois jusque dans la mort.

Jean-Pierre Castelain est anthropologue et membre associé du Centre d'Ethnologie française.

 

Feuilletez un extrait au format

 

Prix 20,50 €
180 pages
1989
ISBN 978-2-902702-52-7

Acheter ce livre

EN LIBRAIRIE

EN LIGNE

EN LIBRAIRIE NUMERIQUE Librairie numérique


En arpentant les chemins du savoir
  Prisonniers de guerre

Évelyne GAYME

Prisonniers de guerre

  La mort, l'au-delà et les autres mondes

Claude LECOUTEUX

La mort, l'au-delà et les autres mondes

  Accoucher et faire naître

Tamara LANDAU

Accoucher et faire naître

  Mythologie des boiteux et du pied fabuleux

Karin UELTSCHI

Mythologie des boiteux et du pied fabuleux

  Les Fêtes agraires russes

Vladimir PROPP

Les Fêtes agraires russes

  Clairvaux en guerre

FEY Dominique & HERBELOT Lydie

Clairvaux en guerre

On en parle
L'HUMANITÉ (11-13 octobre 2019) : « La langue française est-elle en perte de vitesse ? » A lire interview de KARIN UELTSCHI à propos de son ouvrage, Petite histoire de la langue française, Le chagrin du cancre.

SINÉ MADAME (novembre 2019) : à lire interview par Kate Entringer de CLAUDINE SAGAERT pour son ouvrage Histoire de la laideur féminine.

LETTRES DE LA SOCIÉTÉ DE PSYCHANALYSE FREUDIENNE (novembre 2019) : à lire article de Patrick Avrane sur l'ouvrage de KARIN UELTSCHI, Mythologie des boiteux et du pied fabuleux.

CAHIERS SCIENCE ET VIE (octobre 2019) : à lire article de Jean-François Mondot sur l'ouvrage de KARIN UELTSCHI, Mythologie des boiteux et du pied fabuleux.

LETTRES DE LA SOCIÉTÉ DE PSYCHANALYSE FREUDIENNE (novembre 2019) : à lire article de Patrick Avrane sur l'ouvrage de TAMARA LANDAU, Accoucher et faire naître, Dialogues et séparations durant la grossesse.

Libraires, bibliothécaires, particuliers : en cas de difficultés pour vous procurer un de nos ouvrages,
ou de doute sur la disponibilité d'un titre, n'hésitez pas à nous téléphoner : 01 46 33 15 33 ou à nous contacter par email
info@editions-imago.fr
vous pouvez les commander directement en imprimant le bon de commande et en nous adressant le chèque correspondant.